Nature Libre Christian Maliverney, naturaliste photographe
C'est la plus grande Salticidae indigène (12mm), et de part la coloration du mâle, une des plus belles et la plus remarquable. Vivant dans les milieux secs très chauds, elle est assez commune dans le sud de la France.