Nature Libre Christian Maliverney, naturaliste photographe
Ces papillons très poilus ont la particularité de disposer leurs pattes antérieures jointes vers l'avant. De plus, leurs chenilles présentent une morphologie insolite et adoptent des postures très curieuses.