Nature Libre Christian Maliverney, naturaliste photographe
Contrairement au Guillemot à miroir, il niche en grandes colonies, souvent par milliers, sur des corniches de falaises. Un seul oeuf est pondu à même la roche. Encore inapte au vol, le petit se lance dans le vide un soir de juillet sous la conduite de son père.