Nature Libre Christian Maliverney, naturaliste photographe
Cette chouette forestière, le plus grand rapace nocturne français après le Grand-Duc, bien que très commune et pratiquement non menacée en France, est une des plus difficile à observer. Par contre il est très facile d'entendre son chant. Elle s'adapte facilement quant à son site de nidification et se nourrit principalement de rongeurs. Envergure 1 m, poids d'environ 450g mais est très variable.