Nature Libre

Christian Maliverney
Naturaliste photographe


Bonjour !

Photographier la Nature, vaste étendue de possibilités !

Né à Besançon un jour de Saint Valentin et la veille d'une éclipse totale de soleil, sans doute étais-je prédestiné pour les émotions de toutes sortes. A 9 ans, je fus émerveillé par la découverte du ciel nocturne en Ardèche, aussi n'ai-je eu qu'une idée en tête à partir de ce moment : observer et surtout photographier le ciel, ce que je fis assidûment dès 1981 après la construction de mon télescope que j'ai toujours. Nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel se sont succédés sur la gélatine des films N&B de l'époque.

Mais malgré quelques événements trop rares, supernovae et surtout comètes, je suis redescendu sur la Terre où il semblait grouiller nettement plus d'inattendu, au vu des Effraies et Fouines qui parfois m'accompagnaient lors de mes "voyages" dans le temps depuis mon observatoire en Haute-Saône.

Et me suis mis à photographier toute forme de vie suite à mes débuts de participation active dans une association de protection de la Nature à Lyon, dès 1995.

Car pour bien photographier la Nature libre, il faut la connaître. Et quand on essaie de la connaître, on s'aperçoit bien vite qu'elle a besoin de beaucoup d'attention et de protection. La plupart du temps, la Nature ne vient pas à vous. Il faut la chercher, tout en faisant en sorte qu'elle ne vous voie pas ! Certes, il y a des photos "faciles" dans des pays où l'animal n'a aucune crainte de l'homme, et ne change pas ses habitudes face à lui, où l'on a l'impression de faire partie du paysage, d'être invisible. C'est grisant ! Mais dans la plupart, comme le nôtre, être invisible face à la Faune demande beaucoup de préparation, de prudence et de patience. Quel contentement alors que de photographier un animal sans qu'il ne s'en rende compte, et de le voir dans le viseur poursuivre ses occupations, avant, pendant, et après les prises de vues.

Chouette chevêcheDepuis 2007, j'étudie et tente de protéger dans mon secteur des Coteaux du Lyonnais à 30 km de Lyon la petite chouette de nos campagnes, la Chevêche d'Athéna. Particulièrement menacée dans de nombreuses régions d'Europe, elle semble ici jouir d'une certaine stabilité. Partager son intimité à quelques mètres dans des affûts de fortune sont pour moi toujours une récompense. Mais les conditions "sans dérangement" ne sont pas toujours là, alors il faut attendre et reporter !

De très nombreuses photographies présentées dans les galeries de ce site sont avant tout un émerveillement où le déclenchement final n'a été que l'aboutissement d'une relation sensuelle. Respect ! J'espère, si ce n'est déjà fait, qu'elles contribueront à vous faire prendre conscience de la valeur irremplaçable de ces espèces.

Mes photos ne sont pas libres de droit. Je vous remercie de me contacter si vous êtes intéressé par la reproduction de l'une d'elles (page "contact").

Christian Maliverney



Autres galeries (au 1/10/2011) :



Matériel utilisé :

  • Boitiers : reflex argentiques jusqu'en 2005 (Nikon F801S), puis numériques ensuite, format DX, Nikon D70S puis D200, et maintenant D300S, et Nikon Coolpix 4500 pour les rares photos en digiscopie, avec une lunette Optolyth de 65mm
  • Objectifs :
    • Astronomie : télescope artisanal diamètre 260mm, focale 1250 mm, mais aussi téléobjectifs 180, 300 et 400 mm
    • Paysages : Sigma 10-20 mm, F/3.5
    • Pour la Faune et la Flore : Micro Nikkor 105 mm F/2.8, Nikon 180 mm F/2.8, Nikon 300 mm F/4, Sigma 400 mm F/5.6, 120-400 mm F/4.6-5.6, mais parfois aussi le grand angulaire.
    • Flashes Metz Mecablitz 45MZ2, 4 Nikon SB600
    • Barrière infra-rouge Jama (photos de chauves-souris en vol)